• 12* Octobre et Nov 1915 - Vého Bois Zeppelin. Fin du carnet n°2

    12* Octobre 1915 - Vého Bois Zeppelin...EN COURS DE REDACTION

     

     Vers Vého - P.A 16

     

    4 octobre. Canonnade ininterrompue à notre gauche depuis midi.  

    7 octobre. Soir 105 allds fusants sur Bouée. 150 percutants.

    8 octobre 13h. 1 avion boche règle tir 150 et 210, aussitôt le bombardement se déclanche - sur Bois Bouée, Zeppelin et plus loin 293, carrefour.

    Terribles éclatements des 210 et des 105 fusants - des torpilles tombent sur Zeppelin et sur nous P.a 16.

    Obus lacrymogènes. On ne voit plus ni le Boué ni le Zep.

    On voit déboucher l'attaque de l'infanterie; notre artillerie…se tait. Fusillades, mitrailleuses -

    Les Allds recommencent la préparation d'artillerie - leurs gaz envahissent tout; nous mettons les lunettes,  odeur d'éther -

    je sens le sommeil.

    La 4è attaque allde réussit et prend pied dans le bois Zeppelin.

    Nuit - Nos contre-attaques ne réussissent pas = 70 prisonniers du 223 .un obus de 150, par vibration, fait exploser un 77 dans abri, 23 è Cie: 7 morts, 6 blessés.

      9 oct. Nous tirons pour le Zep jusqu'au soir. Préparation de 30 mn. Attaque manquée.

    L'artillerie lourde allemande tonne terriblement. (Attaque 2Cies 230è - 1bataillon). Nous faisons 1 prisonnier.

     

    12* Octobre 1915 - Vého Bois Zeppelin...EN COURS DE REDACTION

     

     

    (Liens vers les JMO des diiférentes compagnies relatant les attaques conjointes  JMO 223 RI 8 octobre 1915  JMO 230 RI 9 oct 1915   JMO 333 RI 8 oct 1915

    JMO du 333 RI ,10 octobre 15 

     

    14 oct. Artillerie lourde tire sur Zeppelin.1

     

    15 oct. vendredi.

    10h, artillerie lourde - 12h, artillerie française commence préparation - À 3h.interruption. Mitrailleuses -

    Le tir recommence, des obus de 240 viennent de loin - d'autres gros obus passent en travers sur nous, venant de la forêt de Parroy -

    Les Allds croyant que notre attaque viendra de Boué, l'inondent d'obus et barrent sur les boyaux et sur 293 et Reillon.

    Encore une fausse accalmie, sans attaque - le tir reprend. Les 17è et 18è Cies attaquent alors venant du bois rectangulaire.

    Elles occupent même une tranchée en avant, mais 3 officiers et 40 hommes de la 18è s'y font prendre

    dans une contre-attaque vers 4 h du matin.

    Terrible spectacle d'incendie sur le Zep. et le Boué.

    Vers 13h, un obus tombe sur un abri de ma Cie et fait écrouler quelques poutres -6 hommes morts dont le sergent Gallay (Louis), l'ancien.

    Les contusionnés viennent dans notre abri (Bretton) - Le lieutenant Hugounenq s'est précipité le premier pour les dégager - Sous les bombardements, le cycliste Quétand amène 2 prisonniers, 10 minutes après- l'un d'eux est blessé à la tête (Territorial du 279, pansé par adjt Vittet – 45 ans).

    Le poste de commandement du Cap Roubertie reçoit 3 obus.

    - Je lui annonce démission Delcassé  (Ministre des Affaires Étrangères)

    Nos crapouillots (cal.58) lancent des centaines de torpilles sur Bois-Noir (Blockhaus). On en voit jusqu'à 4 en l'air à la fois.

    Les torpilles allemandes ébranlent notre abri.

    Nous sommes bombardés violemment. Vers 4h du matin, je me réveille – fusillade - violente - contre-attaque allemande3.

     

     

    Carte des régiments en place  16 octobre 1915

    12* Octobre 1915 - Vého Bois Zeppelin...EN COURS DE REDACTION

     

     

    16 oct. – Brouillard - puis soleil. Les Allds tirent beaucoup sur Boué et Reillon, etc. Nous ripostons - avions français -

    notre pièce de marine 240 tire sur ouvrage en arrière du Zeppelin. Les Allds envoient du 190 sur Boué.

    Le tir alld devient plus intense - vers le soir, il est continu. Vers 10h attaque allde sur Z.

    Notre tir de barrage se prolonge -puis nos batteries lourdes continuent le feu.

    Résultats d'hier ; nous avons fait 64 prisonniers - 2 Cies qui occupent Zeppelin ont été anéanties avec une Cie de mitrailleurs.

    Nous avons pris 7 mitr.

    Par contre 3 officiers et 40 hommes de la 18è Cie4 ont été pris dans le boyau

    (Cap. Panisset, lieut. Cochet et Favre) Le Ct Kappelhof du 5è baton est blessé - le cap. Baudet aussi -

    A la liaison, ce bon John JACQUES [Caporal Fourrier voir sa fiche] , de la 20è est tué; Collet a 2 balles dans le bras - Duclos a fait 13 prisonniers ,

    Amoudruz blessé = les 17è et 18è sont très réduits.

     

    [JMO 230 RI: 9,10,11 oct : 20 tués, 60 blessés. 15 oct : 20 Tués, 80 blessés, 22 disparus. 16 et 17oct: 6 tués 11 blessés ]

     JMO 230° RI - 16 octobre 1915

     

     

     

     

     

     

     

    P.a.X Vého.

    Je touche mon prêt d'un mois, soit 51 fr 60. Reçois mandat de 30 fr. Je touche solde Vittet.

    J'oubliais de dire que j'ai pu me laver. On me monte mon sac et je peux me changer.

    27 oct. Falconnet est sous-lieutenant. Beaud capitaine -

    (Erreur à la décision 20 h au lieu de 18h30)

    28 <Fauraz>ne vient pas au bureau. [nom difficilement lisible - Tourasse ? ]

    31 oct. Ordres pour la relève demain soir. État-major vu hier à Jolivet avec 5 è bataillon.

    Beaucoup de travail aujourd'hui. Tout s'est bien passé.

    1er nov. Quelques obus sur P.A X après notre vérification de tir de barrage - Il bruine vers le soir - Mal à la tête (2è fois) diète -

    Relève calme - Chargement des dossiers sur la voiture du vaguemestre . Je pars avec.

     

    Jolivet (6è bataillon: Einville. Le reste : Jolivet)

    Vent froid – Partis vers 6h30, nous arrivons à 10 h seulement à Jolivet. Déchargement.

    Installation du bureau (au bord du canal) près du moulin.

    Le colonel arrive vers 11h. Couché au bureau des détails (au-dessus du nôtre) sur un matelas.

     

    2 nov. 1915 Temps gris avec pluie. Le colonel part à Lunéville vers 10h. J'aurai une chambre au-dessus du bureau.

    Notre popote est en haut vers l'église, là où nous avions celle de la 23è.

    « L'Industriel » m'apprend la mort du lieutenant Guillot, en Champagne.

    Pas eu le temps d'aller voir Mme Messin, ni les Gérard.

     

    ------------

     

     

     

     

    Interruption du carnet Novembre 1915 .

    12* Octobre et Nov 1915 - Vého Bois Zeppelin. Fin du carnet n°212* Octobre et Nov 1915 - Vého Bois Zeppelin. Fin du carnet n°2REILLON

    Hiver 1915-16

    Automne 2015

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    12* Octobre et Nov 1915 - Vého Bois Zeppelin. Fin du carnet n°2

     12* Octobre et Nov 1915 - Vého Bois Zeppelin. Fin du carnet n°2

     

     

     

     

     

     

     

       

     

     

     

     

     

     

    Photos " Joseph Duchêne" 230 ème RI

    12* Octobre et Nov 1915 - Vého Bois Zeppelin. Fin du carnet n°2

     Photos " Joseph Duchêne"  Blainville-sur-l'eau - La porte Saint-Antoine (détruite aujourd'hui)

    12* Octobre et Nov 1915 - Vého Bois Zeppelin. Fin du carnet n°212* Octobre et Nov 1915 - Vého Bois Zeppelin. Fin du carnet n°2

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    12* Octobre et Nov 1915 - Vého Bois Zeppelin. Fin du carnet n°2

     

       12* Octobre et Nov 1915 - Vého Bois Zeppelin. Fin du carnet n°2

     

     

     

     

     

     

     

     

     

                                                    Laronxe (54)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     ----------------- Reprise du carnet :[ Joseph a demandé à être transféré comme interprète, car des soldats de l'Arméé Russe viennent combattre en France au côté de l'Armée Française - Ces brigades vont arrier en France au printemps 1916]

     

    24/2 [1916] Loisy. Lettre au Général G.
    22/3. Bezaumont. 2 è lettre
    le 29 mars. Réponse du Général, et note ordonnant mon départ
    Le 30 mars. Arrivée de Bajard à Loisy, vers 6h du soir.
    Prends congés de mes camarades.

     

    12* Octobre et Nov 1915 - Vého Bois Zeppelin. Fin du carnet n°2

    « 11*1915-Aôut et septembre.13*Novembre 1915- Mars 1916 »