• 19B-La Chute du TSAR

    #19-La Chute du TSAR

    16 mars 1917   Les journaux annoncent des troubles à Petrograd

    Coup d’État en Russie. Le Tsar a abdiqué en faveur de son fils, dit-on. [ 2 mars 1917 Calendrier Russe ]

    17 - (France) Liautey ministre de la guerre a démissionné.

    18. (Russie) Michel, désigné par le Tsar, veut être élu empereur par le suffrage universel - Gouvernement provisoire – Prince Lwoff – Kerensky, Milioukoff – Comité travailliste et soldats.

    (France) Ministère Briand s’en va.

    Les Allemands reculent entre Arras et Soissons.

    19. Visite Général Gourko, chef E.M. 14ème C.A. (corps d’armée)

    19#-La Chute du TSAR

     Le Tsar abdique ( photo Livre de Korliakof" Corps Expeditionnaire

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      

     

    [Photo extraite du Livre :

    Le corps expéditionnaire russe  en France et à Salonique 1916-1918

    par Gérard Gorokhoff et Andreï Korliakov ]

     

     

     

     

     

     

    19#-La Chute du TSAR

    22. Visite (Colonel) Balbachewsky – Coup de main allemand sur 12è  Rt aux Cavaliers de Courcy3 – Nous avons 65 blessés dont 2 officiers, 15 tués, 2 prisonniers Ramassé sur le terrain : 15 cadavres allemands, nombreux fusils, casques, masques, baïonnettes, grenades etc.

    23/3.Activité d’artillerie moins grande - quelques tirs sur batterie

    25. Activité d’avions – 3 avions allemands descendus et un français Les avions français obligent les allemands à atterrir en les survolant. L’allemand qui a abattu le français est amené à atterrir par 2 français sur leur propre aérodrome de Boulleuse 

    2 jeunes aviateurs cherchent des témoignages sur leur combat de la veille au-dessus de Brimont.

     

     

    19#-La Chute du TSARPendant les évènements politiques de Russie, le Général et les officiers russes sont d’abord atterrés – le lendemain, avec une mobilité étonnante, ils sont déjà insouciants ou presque.

    Un ordre du Général fait connaître aux troupes :

    1)    Le manifeste d’abdication de Nicolas II

    2)    Le manifeste du Grand Duc Michel

    3)    L’adresse de Goutchkoff1 aux troupes leur disant qu’ils ne sont plus « nizhnie tchiny2 » mais « soldaty », que les officiers doivent être appelés « Gospodin General 1» etc, qu’ils ont le droit de faire partie d’associations politiques. Le Général L. rappelle aux soldats que l’union entre les officiers et les hommes a toujours été la caractéristique de l’armée russe etc.

    1 “Monsieur le Général” l’ancienne appellation était de l'ordre de "Votre Excellence" ...

    1 Ministre de l’armée du gouvernement russe provisoire .

    2 «sans grades, classes inférieures »

     

     

    Durant ce temps, nos armées et les armées britanniques avancent sur un front de 165 kilomètres à la poursuite des Allemands qui ravagent le pays – incendiant tout, coupant les arbres fruitiers et violant les coffres-forts

    À l’État Major, tout en préparant la manœuvre offensive de la BRS [Brigade Russe] sur Courcy – le canal – Brimont – on suit le repli des Allemands sur la ligne Hindenbourg, que les renseignements d’évacués et les photos d’avion font passer par le S. d’Arras – Cambrai – Saint Quentin – La Fère – Laon.

    19#-Février / Mars 1917 / La Chute du TSAR 

     [Source des cartes d'état-major  http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr//arkotheque/inventaires/ead_ir_consult.php?fam=11&ref=FRSHD_AFGG_ead ]

     

    Le 25 au soir, Bielozersk rentre d’Épernay avec D’Hondt.Celui-ci arrive de permission  – m’annonce qu’il s’en va, qu’il est trop vieux et ne peut pas rester, etc… Je l’accompagne jusqu’à Saint-Thierry.

    Nuit calme, quelques obus lointains . On organise l’installation du PC éclairage électrique etc.

    Lettre de Myslawsky1 de fin octobre – m’annonçant qu’on me rend ma « klassnoe nastavnitchestvo 2» – Lettre d’Alik3 à Marie.

     

     1 Directeur du Lycée ou Joseph Duchêne était professeur en Pologne

    2 rang dans le classement des fonctionnaires russes

    3 Alik Makarov , frère de Marie et beau-frère de Joseph, vit en Russie. 

     

    26 lundi. Pluie

    Riazanteff reçoit [croix de Ste] Anne 2è classe avec glaives et Dr Warypaieff [croix de Ste]Anne 3è classe avec glaives et rosette (propositions de Ville en T. )

    La révolution russe semble obéir à deux pouvoirs : l’un modéré, prince Lwoff4. L’autre : Tchkheidze5 et comités des soldats et ouvriers – demande arrestation de Tsar, démission Nicolas Nicolaiewitch6, droit pour les soldats d’élire leurs officiers etc…

    -Le Synode envoie aux troupes un message, leur demandant fidélité au pays et au gouvernement provisoire et l’union 

     -2ème voyage de Balbachewsky apportant lettres officielles  

    -Comme toutes les nuits, les Allemands bombardent les routes surtout celle de Merfy à Pouillon

    -Pilaprat part en permission à Lyon – je lui remets une baïonnette allemande pour les enfants

     

    5Tchkheidze : président du Comité exécutif du Soviet de Petrograd (février à octobre 1917) social-démocrate russe et géorgien du courant menchevik.

    6Nicolas Nicolaiewitch ,oncle du tsar Nicolas II

     

     

    27. Temps assez froid, couvert le matin. Le soir, promenade au PC à Saint-Thierry  avec Bersheine. Reçu 4 obus en rentrant à Merfy

    Le soir, vers 21h, Trois officiers blessés au 2è régiment, dont Sichel non évacué

     

     

     

     

    19#-La Chute du TSAR19#-La Chute du TSAR

     19#-La Chute du TSAR

    « 18B-Février / Mars 1917 20B-Avril1917- Bombardements Reims-Révolution-Approche Jour J- »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :