• 26-B Parcours de Joseph Duchêne à partir de fin 1917 / Recherche en cours.

    Joseph a donc arrêté d'écrire son carnet au début de la mutinerie de la Courtine début juillet 1917. On sait cependant qu'il reste interprète lié à ce corps expéditionnaire russe. Certainement n'est-il pas resté longtemps à la Courtine, peut-être était-il à Felletin avec l'état major et ceux des soldats qui ne se mutinèrent pas? Peut-être a-t-il été renvoyé à Paris? 

    Ce que l'on sait avec certitude c'est qu'il sera affecté à la Base russe basée à Laval (Mayenne). Cette base administre tout ce qui a rapport avec les soldats russes en France. Aussi bien ceux qui se battent encore , que ceux qui sont désormais dans les compagnies de travailleurs qui d'ailleurs ont le statut de soldats; touche une solde ont gardé leur uniforme, mais pas leurs armes ! . 

    Est-il avec ceux de la "Légion pour l'honneur russe" qui combattent avec les français et la Division marocaine ? Certainement pas car dans ses papiers son décompte de temps passé dans une unité combattante, correspond aux 18 mois qu'il,a passé dans l'infanterie avec le 230e RI et au 15 mois avec les troupes russes entre Mars 16 et fin juin 1917.

    26-B Parcours de Joseph Duchêne à partir de fin 1917 / Recherche en cours.

     

    En tant qu'interprète militaire, il effectue plusieurs missions entre 1918 et 1919, en Pologne, Russie du Sud. C'est à dire 

    à une période ou la France soutient encore les armées de Denikine en Russie Méridionale alors que la guerre civile en Russie opposent les russes blancs et les révolutionnaires au pouvoir.

    Il est également interprète pour des commissions de la Conférence Interalliés pour la Paix

    26-B Parcours de Joseph Duchêne à partir de fin 1917 / Recherche en cours.

    26-B Parcours de Joseph Duchêne à partir de fin 1917 / Recherche en cours.

     

    En 1922 il est nommé à Paris directeur de "l'Office du Commerce Extérieur pour la Russie et les Pays Limitrophes".  Office qui dépend du ministère du commerce, tend à maintenir et permettre la présence commerciale d'entreprises françaises en Russie. Joseph Duchêne est chargé entre autre de rédiger le bulletin.

    nomination J.DUCHENE Off Comm Russie

     

    ( Ci-dessus : 1922 Le Petit Parisien , ci-dessous article Le Petit Parisien 1923)

     26-B Parcours de Joseph Duchêne à partir de fin 1917 / Recherche en cours.

     

    -en 1924 il est promu chevalier de la légion d'honneur

     

    -En 1927, il devient  Délégué du "Groupement des Industriels Français en Pologne"et président de la colonie française.

    Il a été décoré de la "Polonia Restituta", (équivalent légion d'honneur en Pologne). Peut-être pour son parcours de professeur en Pologne, puis d'interprète dans les commissions pour la reconnaissance de la Pologne à la Conférence Interalliés.

    Le poste est important, visites d'industries ou d'entreprises dans différentes régions, réceptions mondaines à l’Ambassade  

       

    En janvier 1932, il écrit à sa famille restée en France.
    « Quand je suis venu pour la première fois en Pologne en Décembre 1902, il y a 29 ans, j'étais un bien pauvre petit émigrant. Aujourd'hui, je peux trouver des amis et des connaissances à Berlin, à Vienne, à Bruxelles et à Prague, comme en Pologne, . Je voyage avec un visa diplomatique, je déjeune dans les Ambassades,etc..etc
    [...]Je vais passer la fin du mois dans le Bassin Houiller. J'ai là-bas un appartement qui est mis à ma disposition, et on me prête des autos pour aller dans les diverses entreprises ( mines de charbons, de zinc, de fer, forges,hauts-fourneaux et fabriques textiles) [...]  

    [...] Aujourd'hui Marie [sa femme] est venue avec moi à un déjeuner officiel; elle était assise à côté de l’Ambassadeur de France et moi, à côté de la femme du fils du Président de la République de Pologne; il y avait quinze personnes»

    Il décède Varsovie en mars 1932. Il y est toujours enterré au cimetière Powązki .  Au côté de sa belle-mère Josefa Makarowa née Joséphine Mangin.

    Deux français de notre famille en terre polonaise. Il avait donc épousé en 1904 en Pologne Marie Makarowa fille d'un père russe et d'une mère française.

    Un de leur fils, André épousera à Paris en 1929 une jeune fille russe Tania Juchnowskaïa de père russe (décédé en 1917) et mère française !

    L'histoire est faite de croisements ...

    26-B Parcours de Joseph Duchêne à partir de fin 1917 / Recherche en cours. 

     

    26-B Parcours de Joseph Duchêne à partir de fin 1917 / Recherche en cours.

    « 25-B La Courtine ...et la suite

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :