• 22B-20 au 30 avril 1917

     

    Vendredi 20 avril. Lever vers 9 h – Mal à l’épaule (luxation légère en traversant un boyau) et aux reins. Café, promenade dans le parc avec le capitaine Lelong ; je lui parle de la Légion d’honneur pour Sichel Dulong (d’après le récit d’hier du col. Gauthoy5) .

     

    Déjeuner à Merfy – Départ en auto par Reims, avec chef d’État Major, Intendant, Brissoff. Arrivée au château de Pargny, où était le 38 è C.A (Général de Mondésir) cet hiver. Il est maintenant à Villers Allemand. - Promenade - acheté le journal -

    Télégramme de Nivelle à Alexeieff, lui annonçant que la 1ère brigade russe s’est distinguée et à été cité à l’ordre de l’armée.

    Hier
    le communiqué disait : « A l’Est de Courcy, la brigade russe a continué ses succès en enlevant, un ouvrage fortifié ».

    Ouvrage carré qui avait décimé notre 3è bataillon du 1er régit avec ses 5 ou 6 mitrailleurs.

     

     

     

    22# 20 au 30 avril 1917

     

    21#-Offensive Nivelle, 16 avril 1917...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    22# 20 au 30 avril 1917

     

    ----------------- 

    Je vais m’asseoir dans les vignes pour écrire ceci : devant moi, les vignerons, hommes et femmes, bêchent la vigne - à droite de la gare, un train de la voie étroite Dormans-Reims, s’arrête ici. On continue sur Reims en voiture.

    Reims est devant moi, dominé par un ballon captif, le dernier au Sud, d’une longue file de ballons devant lesquels des avions montent la garde, pendant que bien plus haut, les chasseurs rapides passent dans les nuages blancs ou dans le bleu ; derrière Reims, un tir sur avion. Vers le Nord, la canonnade ininterrompue et très dense – un gros obus tombe dans Reims de temps en temps.

    Quel contraste entre le calme du 1er plan – dans lequel nous allons vivre quelques jours pour nous reformer et recompléter – et le fond tragique du tableau, sous le ciel gris et frais de fin d’Avril, indifférents à ces petits bruits sur un coin d’une petite planète . ce soir dans mon égoïsme du repos, je me sens presque aussi loin de tout cela que le ciel lui-même.

     

    21#-Offensive Nivelle, 16 avril 1917...

    21. Pargny-les-Reims – toujours - À cheval à Villers-aux-Nœuds et Champ-Fleury au 2è régiment ; revenu avec Raffin.

    Les Allds tirent sur Reims : nuages de fumée et de poussière autour de la cathédrale pendant ma promenade à cheval – Traversé un dépôt de munitions et d’artillerie dans un bois –

    Dans Champfleury, file interminable de voitures, camions, charrettes chargés d’obus, attendant la nuit – Violent combat d’avions sur Reims.

     

    22.(Pargny) Dimanche. jour de ma naissance, il y a 42 ans ! Beau temps frais. Lelong part. J’ai un tas de propositions de Croix de Guerre etc… Après-midi, incendies dans Reims.

    Suis très occupé aux décorations –

    Le docteur qui a soigné Sichel dit que ses blessures, sauf complications, ne sont pas graves – Bielozersk part Italie – mère malade.  

    21. Général Palytzine – Après-midi "305" sur Gueuse .

    La nuit bombes d’avion sur Pargny

    25 Nous partons demain vers Épernay.

    26.(Pierry) Départ à cheval 9h avec Berstene et Simichnikoff.

    Planton monté – Vu Hargtog à Charmery.

    Forêt de Reims : tir de grosse pièces - obus allemands.

    Pagaille derrière les régiments ; hommes sans armes.

    Grande halte du 1er Régiment. Entrée d’Épernay, 2è Régiment en ordre.

    Arrivée à Pierry 12h30. déjeuner au café. Soir dîner avec Lelong (rentré de Paris) au buffet d’Épernay. Bonnes nouvelles de Sichel.

    Bombes sur Épernay. Nous partons après-demain pour Baye, 1ère Armée.

     

    27. Promenade à Épernay – coiffeur –Dîner à la popote de Pierry. Ma propriétaire N° 158 Gauthard-Moreau.

    La 3 è brigade prend notre place demain ; puis vient près de nous à Montmort.

     

    28 - Départ à cheval – Berstène, 3 ordonnances et 2 chevaux h.le pied . évitons grande route. Forêts - jolis vallons- grandes chasses -faisans - lapins - perdrix. Château de la Charmage - Château de Montmort - Château de Congy (domaine forestier grillé) – beaux étangs – grandes fermes – Égarés. Arrivée à Baye à 1h après-midi. Déjeuner au Château de Baye . Dormi un peu .

    Cap. Lelong a été à l’État Major de l’Armée, 15 jours ici.

     

    29 . Dimanche.(Baye) Temps radieux. À la messe d’11 heure.

    Travaillé un peu au bureau. Bielozersk est rentré d’Italie ; sa mère était enterrée quand il est arrivé à Nerri.

    Cueilli bouquet de violettes dans le parc. Le printemps tardif va passer comme en Pologne.

    21#-Offensive Nivelle, 16 avril 1917...

     

     

     

     

     

     

     

    « 21B-Offensive Nivelle, 16 avril 1917... => 20 avril23B-Mai-1917 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :